Chlore

Chlore a lu "Marquer les ombres"

« Marquer les ombres » est le dernier opus de Veronica « Divergente » Roth. Nous ne sommes plus du tout dans la dystopie adolescente, elle nous offre ici une saga fantasy qui n’est pas sans rappeler un Star Wars. Le pitch ? Deux sociétés s’affrontent et se font la guerre pour la domination d’une planète. L’un des peuples est considéré comme légitime et reconnu par les autres nations galactiques, les Thuvé dont est

Chlore a lu "La servante écarlate"

A moins de vivre sur une planète lointaine, vous avez certainement entendu parler de « La servante écarlate » de Margaret Atwood, ne fût-ce que pour son adaptation en série télé au début de l’été. Ce livre, paru pour la première fois en 1985, nous conte un futur dystopique glaçant, où les droits des femmes s’effacent peu à peu face à la nécessité de procréer. Je ne vous en dirai pas plus,

Retour vers le futur avec Studio 404

Studio 404, c’est LE podcast des tendances numériques. Une fois par mois, les quatre chroniqueurs nous font le point sur la façon qu’on les nouvelles technologies de changer notre société. Et c’est toujours passionnant pour peu qu’on s’intéresse au domaine. Cette année, leur émission de janvier était… différente. Ils ont joué à « Retour vers le futur ». L’émission démarre comme d’habitude avec des salutations et une présentation rapide du sommaire. Où l’on

Chlore a testé : le vernis gel sans lampe UV

Les bailsPeut-être faites-vous partie comme moi de ces filles qui aime bien être des filles, mais le temps d’une série télé, de préférence avec des zombies qui se font dézingués. Je m’explique : personnellement, j’adore les paillettes, le rose, les licornes et les cupcakes. J’adore être le plus jolie à une soirée., ne fût-ce que dans ma tête. mais les quatre heures de préparation que cela demande (arrêtez de rigoler

Snowden et le stalking

Ce vendredi, j’ai été voir le dernier film d’Oliver Stone, « Snowden ». Contre toute attente, il s’agit du biopic d’Edward Snowden. Dingue, n’est-ce pas? Ce que j’en ai pensé Honnêtement, on ne peut pas dire que ce soit un mauvais film. Je n’ai pas trouvé non plus que c’était un excellent film. Je connaissais le cas Snowden par bribes et morceaux, cela a remis l’histoire dans le bon ordre. Comme on suit