Lubies lecture

La fille du train - Paula Hawkins

Rachel n’a pas de vie. Divorcée, sans emploi, stérile, empâtée par l’alcool, elle s’évade en prenant tous les jours le train de 8h04. Elle passe devant son ancien quartier, celui où elle vivait avec son ex-mari Tom, et attend avec impatience les quelques secondes de bonheur de sa journée : le moment où elle aperçoit par la fenêtre ceux qu’elle a surnommés Jess et Jason, un jeune couple qui incarne à

Vacances indiennes - William Sutcliffe

Après avoir traité de romans aux sujets sombres, j’avais envie d’un peu de gaieté. Aussi ai-je décidé de vous présenter aujourd’hui ce que je considère comme mon « livre antidépresseur », « Vacances indiennes » de William Sutcliffe. Dave, pur produit de la campagne anglaise, a trois longs mois de vacances à tuer avant de reprendre les cours. Il décide de partir en Inde avec Lise, la fiancée de son meilleur ami, une sorte

L'enfant dormira peut-être - Philippa Gregory

« L’Enfant dormira peut-être » est un roman écrit en 1999 par Philippa Gregory, auteur plutôt spécialisé dans le roman historique. On lui doit, entre autres, « Deux sœurs pour un roi », adapté à l’écran en 2008 avec Natalie Portman et Scarlett Johansson. On s’éloigne ici de l’univers des Tudor puisque l’histoire, contemporaine, se déroule en Angleterre à la fin des années ’90. Ruth, orpheline, a épousé Patrick et considère ses beaux-parents, Frederick

Il faut qu'on parle de Kevin - Lionel Shriver

J’avais très envie de voir le film. Je me suis empressée d’acheter le livre. Ecrit par Lionel Shriver (de son vrai prénom Margarett Ann, il s’agit donc bien d’une femme), «  Il faut qu’on parle de Kevin » a été édité aux Etats-Unis en 2003 et traduit en français en 2006, après avoir été refusé une trentaine de fois, son sujet jugé trop choquant. On touche en effet à l’un des grands

Lettre d'une inconnue - Stefan Zweig

« Lettre d’une inconnue » est une nouvelle de Stefan Zweig parue en 1922 et traduite en français en 1927. On est donc loin d’une nouveauté puisque cette œuvre sera bientôt centenaire. Je tenais cependant à écrire mon premier article littéraire sur ce grand classique pour deux raisons. La première, c’est que Stefan Zweig reste pour moi le plus grand écrivain de tous les temps, le Mozart de la littérature. La seconde,