Comment j’ai commencé la course à pied…

Comment j’ai commencé la course à pied…

Il y en a qui commencent à courir pour maigrir, rester en forme, pour un pari, arrêter de fumer et j’en passe. Moi, j’ai débuté la course à pied il y a 3 ans pour une raison moins banale : j’ai un labrador et un labrador, ça mange…beaucoup et donc c’est trop gros. J’ai débuté la course à pied parce que mon chien devait maigrir (ordre du véto !). Alors, j’ai acheté des baskets, piqué un short à Monsieur (qui avait déjà fait 2 fois les 20 km de Bruxelles malgré que lui soit très mince, pas comme le chien), commandé un cani-cross et on s’est lancées toutes les deux (oui, mon chien est une fille, mais rassurez-vous, si ça avait été un mâle, j’aurais surveillé son poids aussi, ‘y a pas de raison !).

dog loop request running head

 

Au début, on trottinait tranquillement, dans le quartier. C’était sympa et rassurant d’être accompagnée d’un chien. Désavantage : le labrador, il fait la fête à tout le monde, humain ou canin. Alors, quand on croise quelqu’un qui a l’air vraiment trop trop sympa, il bondit précipitamment vers lui, vous entraînant dans son élan d’amour et de générosité. Le résultat : un inconnu (en général même pas avenant, les chiens n’ont pas les mêmes critères que nous) avec un pantalon et une veste remplies de boues et une blonde en tenue de jogging avec une cheville foulée. Avec mon chien, les 6 premiers mois, j’ai eu droit à deux pauses forcées…

Logo_20_Km_de_Bruxelles_2

Et puis, Monsieur s’est dit que, puisque je pouvais courir une heure, je pouvais bien en courir 2. Conclusion : une première inscription aux 20 km de Bruxelles. Monsieur a été très encourageant : pour la fête des mères, j’ai reçu ma première montre GPS. Constat : je savais courir une heure mais alors, comme si c’était un escargot qui était accroché au bout de la laisse. Bon ! J’avais 3 semaines pour y remédier (ça fait court). J’ai réussi à progresser en vitesse mais pas le chien. Madame voulait bien courir mais à un rythme confortable qui lui permettait de renifler toutes les petites touffes d’herbes méga intéressantes selon des critères qui lui sont propres et qui me sont inconnus. Et c’est difficile, très difficile de courir 10 km en tractant 40 kg. Après les chevilles, le dos…

« Résultats des courses » :

  • J’ai terminé mes premiers 20 km (édition 2014) en 2h04 (bon, aller, pas si mal pour une première)
  • J’ai continué à courir, le chien pas (chevilles + dos + trop d’inconnus victimes des pattes sales de mon chien, ça commençait à faire beaucoup)
  • J’ai perdu 7 g, le chien pas un gramme ! Mais bon, l’intention y était, non ?

Depuis, j’y ai pris goût et j’ai continué. Cela fait 3 ans que je coure. J’ai refait d’autres courses officielles du 10 km au marathon…mais ça c’est une autre histoire…