J’ai testé la marche nordique

J’ai testé la marche nordique

Ça faisait longtemps que j’y songeais, c’est bon, c’est fait, j’ai essayé la marche nordique.

La marche nordique, c’est quoi ?

Mon homme vous répondrait : « avoir l’air ridicule avec des bâtons ! » Et bien non, pas d’accord ! La marche nordique est une vraie discipline sportive pratiquée par des millions de personnes en Europe. C’est un sport qui s’inspire du ski de fond, sport pourtant bien engagé et bien cardio. Il nous vient des pays scandinaves où il est pratiqué depuis les années’70. Mais déjà bien avant, en Finlande, les champions de ski de fond s’entraînaient en été avec des bâtons de marche en essayant de reproduire le mouvement de glisse et donc de préparer leur saison d’hiver.

Pourquoi l’essayer ? Pour plusieurs bonnes raisons :

  1. C’est un sport très complet, puisqu’il fait travailler 80% des muscles, des épaules jusqu’aux pieds. A conseiller, donc, pour un corps canon ! Ajoutons à cela une promesse de 400 kcal/h et nous voilà conquises !
  2. C’est un sport facile à pratiquer puisqu’on peut faire de la marche absolument partout (essayons tout de même d’éviter le rue Neuve un samedi après-midi, ça ferait un peu tarte…).
  3. On peut le pratiquer à tout âge puisque grâce aux bâtons, il est beaucoup moins traumatisant que le running. A conseiller quand on souffre des articulations.
  4. Comme pour la randonnée ou la marche sportive, à chacun son rythme. On peut faire une ballade comme faire du cardio. Pour se faire une petite idée : un promeneur du dimanche fera entre 4 et 6 km/h et en compétition, les athlètes poussent jusqu’à 10 km/h.
  5. C’est un sport d’extérieur, donc, il permet de prendre un bon bol d’air, voire de promener le chien ou d’emmener les enfants faire du vélo en même temps. C’est donc une discipline très conviviale !
  6. Pas besoin de payer un abonnement à une salle de sport pour faire de l’exercice, une paire de baskets et des bâtons suffisent. Il faudra tout de même prévoir un équipement adapté pour l’hiver.
  7. C’est une vraie discipline, reconnue par la fédération française d’athlétisme depuis 2014. Pour les compétiteurs et compétitrices dans l’âme, des courses sont organisées avec classement et tout et tout !
  8. C’est un très bon moyen de compléter un entraînement de running puisqu’on va travailler le haut du corps, tout en soulageant un peu le bas.
  9. Raison perso : courir c’est bien, mais on ne rajeunit pas…autant anticiper mes futurs bobos et me préparer à mes vieux jours ! Bon, j’ai encore un peu le temps, mais ça passe vite…
  10. Autre raison perso : j’ai un jour rencontré lors d’un trail une fille qui pratiquait ce sport à haut niveau, elle était fit de chez fit. Mon homme trouvait alors beaucoup moins ridicule de marcher avec des bâtons…

Mon expérience de deux petites heures…

Voilà ! Après plusieurs tentatives échouées (pas le bon jour, il pleut, etc.) je m’inscris enfin avec ma copine Chlore à une initiation de 2h en montagne. Nous avons rendez-vous avec Guy, notre « prof » et deux inconnus. La météo est presque OK, à part quelques gouttes au départ, mais sans que cela soit dérangeant. Guy arrive. A voir son format, je me dis tout de suite que point de vue muscu, ça marche ! Il est presque plus large que haut, la carrure et les mollets hyper développés. Il est moniteur de ski pendant la saison d’hiver, ça doit y contribuer…Il est 19h et il commence à nous expliquer comment régler les bâtons. Nous ne démarrerons qu’à 19h49 très précises…Premier conseil : bien choisir ses bâtons et demander au magasin ceux qu’on règle facilement, sans s’énerver ! Les bâtons sont légers, en carbone avec un gant intégré et déclipsable. Nos péripéties venaient de là : les bâtons tenaient absolument à se déclipser tout seuls. Guy nous assure que d’habitude, ce n’est pas le cas. Malchance ?

Nous partons enfin nous « promener ». Guy nous montre comment positionner la main dans le gant et sur le bâton. Pas trop compliqué, il faut juste éviter d’avoir le réflexe de serrer le bâton comme au ski. Ensuite, point de vue mouvement, nous n’en saurons pas beaucoup plus. Il paraît que ça viendra « naturellement ». J’aurais tout de même voulu un peu plus de conseils techniques. Il nous apprend tout de même à marcher en appuyant d’abord sur le talon et en poussant loin les bâtons derrière.

Nous nous lançons sur une côte de +/- 2km. Chlore et moi, on discute tranquillement. Le couple derrière nous est plus lent. Ce sont 2 français d’une bonne cinquantaine d’années. On fait une pause au sommet. Je ne suis pas essoufflée…Guy par contre a un peu de mal !

Suite de la ballade, nous redescendons vers notre point de départ. Il faut positionner un peu plus les bâtons vers l’avant. Le rythme est un peu lent pour moi mais c’est sympa tout de même : comme je suis bavarde, ça me permet de discuter avec les autres participants. Pour ça, ce sport m’a l’air très cool : on peut refaire le monde avec ses potes tout en faisant de l’exercice ! Par contre, point de vue cardio, j’aurais besoin d’un peu plus de technique et de vitesse pour que ce soit efficace.

Bon, c’est la fin ! Nous avons passé un bon moment et Guy nous fait faire quelques étirements. Il est en en sueur, Chlore et moi n’avons pas transpiré une goutte ! Bref, nous avons passé un moment sympa mais il va falloir passer à la vitesse supérieure et trouver un « Guy » plus en forme et plus fit ! Mais ça nous a donné une excuse pour passer un week-end sportif entre filles. Un petit stage de 2 jours ça doit se trouver, non ?

Mon avis après cette brève initiation

La marche nordique, est selon moi, un sport convivial qui devrait plaire aux amateurs de grand air. Il doit être idéal pour ceux et celles qui veulent se remettre au sport ou commencer le sport sur le tard. Moi qui pratique le sport d’endurance (je suis en pleine prépa du marathon de Berlin), je suis restée un peu sur ma faim mais je n’ai pas dit mon dernier mot : je suis sûre que la marche nordique pratiquée à un niveau plus intense peut m’être bénéfique physiquement et mentalement puisque je pourrais faire travailler des chaînes musculaires laissées au repos lors du running et varier un petit peu mes entraînements en incluant des sorties de marche nordique parmi celles de course à pied.

Il ne me reste plus qu’à acheter des bâtons !

Pour plus de renseignements…

Le site de la fédération française d’athlétisme :

http://www.athle.fr/asp.net/main.html/html.aspx?htmlid=3121

Un bon site d’informations générales reprenant un forum, l’agenda des courses en France ou encore des conseils techniques et des nouveautés point de vue matériel :

http://www.marche-nordique.net/

Le site de la ligue francophone belge de marche nordique. Vous pourrez y trouver les différents clubs de Belgique :

http://www.lfbmn.be/