J’entretiens mon blond

J'entretiens mon blond

Le blond, c’est très joli. Mais, à moins d’avoir par chance conservé le beau doré de votre enfance, c’est surtout beaucoup d’entretien. Et je ne parle pas spécialement du temps passé chez le coiffeur mais de ce maudit problème du jaunissement.

A quoi est-il dû ?

Apparemment, au fait que le cheveu, devenu poreux, a tendance à absorber toutes les vilaines substances qui l’entourent (fumée, pollution, poussières,…), ce qui exerce une action néfaste sur la couleur qui a tendance à virer au fil du temps.

Pour neutraliser les reflets indésirables, il existe des shampooings bleus/mauves que vous pouvez trouver dans les salons de coiffure, en grande surface ou dans les magasins spécialisés. Je les trouve trop agressifs pour une chevelure déjà fragilisée. Je préfère me tourner vers des produits plus doux et éviter, entre autres, le silicone et le SLS. J’ai privilégié deux marques :

MULATO et la gamme « Terre bleue ». Le shampooing revendique 92% d’ingrédients d’origine naturelle, comme le beurre de karité, l’huile de tournesol et la purée de mûres et de cerises (bon appétit !) Vous l’utilisez comme un shampooing traditionnel et vous laissez poser 2 à 3 minutes. Je sais, avec de la mousse qui vous coule dans les yeux et le cou, ça peut paraître très long. Vous rincez soigneusement et vous pouvez passer à l’étape suivante : le soin. La composition est relativement identique, si ce n’est que nous passons à 96% d’ingrédients naturels (est-ce dû à la purée de carottes ?) Vous l’appliquez, vous patientez 5 minutes, un peu plus si vous désirez intensifier l’effet. Pas trop longtemps non plus, sinon vous vous retrouverez avec des mèches aux reflets bleus (c’est du vécu, et la preuve irréfutable que ça fonctionne). Vous rincez à nouveau, vous laissez séchez et vous admirez le résultat. Je vous déconseillerais d’utiliser le shampooing sans le faire suivre d’un bon masque. En effet, il a tendance à emmêler les cheveux et à les rendre un peu rêches. Le soin, quant à lui, hydrate bien et apporte une belle brillance. Vous pouvez bien entendu, selon vos envies, employer l’un indépendamment de l’autre.

CHRISTOPHE ROBIN et son « Soin nuanceur de Couleur- Blond pur », à base de beurre d’amande et d’huile de buriti. C’est un masque épais et onctueux, mauve foncé, que vous laissez poser de 5 minutes à une heure selon le résultat escompté. Il refroidit joliment le blond et rend les cheveux doux et soyeux. Je le trouve un peu moins performant que Mulato en ce qui concerne le côté « colorant ». Il est par contre plus efficace point-de-vue nutrition et hydratation. Au fond, en y réfléchissant, peut-être devrais-je mélanger les deux ? Je tenterai l’expérience au prochain lavage…