Les Foulées Joyeuses 2016

Les Foulées Joyeuses 2016

Ce dimanche, j’ai testé Les Foulées Joyeuses, une course faisant partie du Challenge Run in Brussels, pour la bonne cause puisque les bénéfices des inscriptions vont au Pavillon Victor Roussel, un centre d’accueil pour jeunes en difficulté. autrement dit, que des bonnes raisons pour chausser ses baskets en ce beau (…) dimanche d’octobre!

En vrai, j’ai amèrement regretté d’avoir choisi l’option t-shirt et pull temps frais plutôt que le sous-vêtement thermique qui me faisait de l’œil. Une fois ma vitesse de 45 km/h acquise, j’étais plus ou moins réchauffée. Il s’agit d’un petit jogging par rapport à ce que j’ai l’habitude de faire, il faut reconnaître que c’est agréable de courir sans être en troupeau, de ne pas être bloquée par la foule de comparse devant vous et de ne pas s’inquiéter de savoir comment on va dépasser les gens.

Revers de la médaille, déjà dans les grandes courses, j’ai la spécialité de me retrouver toute seule entre deux amas de coureurs. Ici, j’étais tellement toute seule qu’au quatrième kilomètre, quand la gentille steward m’a dit « Courage! C’est juste derrière le tournant! », je me suis dit que j’avais encore fait mon Kinder, que j’avais réussi à louper la bifurcation entre le 5 km et le 10 km. Je me voyais déjà tentant d’expliquer au Challenge que j’étais là mais que je m’étais trompée, et que oui, je sais j’ai un numéro de dossard correspondant aux 10 km et que…

via GIPHY

En fait aux Foulées Joyeuses, le 10 km, c’est deux fois le parcours du 5. Et la Madame, elle voulait me dire que j’arrivais au ravitaillement. Ben oui. Peut-être les organisateurs auraient-ils pu juste préciser ce détail avant le début de la course

Comme vous l’avez compris, il y avait deux distances proposées, un 5 et un 10 km, dans Molenbeek, ou plutôt sur la partie de la promenade verte qui longe le Scheutbos et le Mettewie. Très sympathique, avec un dénivelé tout à fait agréable. cela montait et descendait, mais les pentes n’était pas trop raide. Nous avions un vélo comme éclaireur, et l’ambiance était très bon enfant. Comme c’est à l’ancienne, pas de puce dans les dossards, les résultats se font un peu attendre. D’après ma montre, j’ai fait le parcours en 1h02. Etant donné que je me remets d’une pause grippale, je ne suis pas mécontente de moi.

Rendez-vous est pris pour l’année prochaine!