Lettre d’une inconnue – Stefan Zweig

Lettre d'une inconnue - Stefan Zweig

« Lettre d’une inconnue » est une nouvelle de Stefan Zweig parue en 1922 et traduite en français en 1927. On est donc loin d’une nouveauté puisque cette œuvre sera bientôt centenaire. Je tenais cependant à écrire mon premier article littéraire sur ce grand classique pour deux raisons. La première, c’est que Stefan Zweig reste pour moi le plus grand écrivain de tous les temps, le Mozart de la littérature. La seconde, c’est qu’il s’agit, à mon sens, de son œuvre la plus aboutie.

De retour de voyage, R., un écrivain célèbre, reçoit une longue missive envoyée par une inconnue. Cette dernière lui révèle l’amour fou, obsessionnel et d’une abnégation totale qu’elle lui voue depuis l’enfance. Une adoration d’autant plus destructrice qu’à plusieurs reprises, elle croisera la route de cet homme sans qu’il ne la reconnaisse, la renvoyant chaque fois au néant et allant jusqu’à l’humilier en lui offrant quelques billets pour une nuit passée en sa compagnie.

Elle subira et acceptera tout au nom de cet amour élevé au rang de culte, sans une plainte, sans ressentiment, occultant chaque déception par un moment de bonheur furtif.

Après des années de souffrance silencieuse, la mort du petit garçon de cette femme, auquel elle sait qu’elle ne survivra pas, sera le catalyseur qui lui permettra enfin de coucher sur papier ses années de supplice et les affres de ces tourments, douloureuses confessions d’outre-tombe.

Ce récit poignant d’une vie consacrée et sacrifiée à un amour unilatéral est magnifié par un style magistral où chaque phrase est d’une beauté puissante et chaque mot d’une justesse totale.

Zweig a l’art, tout comme dans « Amok », « Le Joueur d’Echec » ou « Vingt-quatre Heures de la Vie d’une Femme » de nous entraîner avec ses personnages dans le tourbillon malsain d’un esprit tourmenté où chaque sentiment est si profondément disséqué, analysé et exploré que la folie et l’attitude irrationnelle du sujet nous paraissent relever de la normalité.

Parution : 06/05/2009
120 pages
Format :130 x 185 mm
EAN : 9782234063112