Promesse

Promesse

Jussi Adler Olsen est de retour avec une sixième enquête du département V. Si vous n’avez pas lu les opus précédents, soyez sans crainte: cela n’entravera en rien votre plaisir de lecture.

A la veille de son départ à la retraite, Christian Haberstaat, un policier de l’île de Bornholm, prend contact avec Carl Mock au sujet d’un accident de la route qui a coûté la vie à une jeune fille vingt ans plus tôt. Le lendemain, lors de son drink de départ, il se tire une balle dans la tête.

L’auteur nous livre une enquête dans le passé sous fond d’ésotérisme, de sciences occultes et de pratiques sectaires. Le risque était grand de sombrer dans les clichés ou la caricature; on y échappe de justesse.

Si « Promesse » ne révolutionnera pas le roman policier, l’intrigue offre aux amateurs du genre tout ce qu’ils attendent de ce type de récit: une histoire complexe, du suspense, des fausses pistes et de nombreux rebondissements.

La force narrative d’Adler Olsen réside principalement dans son style fluide, ses personnages originaux et l’alternance des points-de-vue qui rythme les événements durant les 650 pages.

Tous ces ingrédients donnent au final un thriller bien ficelé, une lecture agréable et une évasion danoise idéale en cette période de vacances.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.