ReadAlex a lu dans un battement d’ailes de Amelia Varin

Titre : Dans un battement d’ailes

auteur : Amélia Varin

maison d’édition: Érato éditions

 

Chronique :
Je viens de lire la dernière ligne de cette courte nouvelle, j’en ai les larmes aux yeux.
Dans la tête d’Elaé, subissant un lourd fardeau, seule, comme tous les autres.
Le harcèlement scolaire, ce triste mal dont souffrent tellement de jeunes.
Les moqueries, les insultes, la persécution, les coups, tout autant d’horreurs qui nous prennent au
ventre, écrit ici avec tellement d’émotions. 20 pages suffisent à vous bouleverser. Amélia nous
immerge dans les pensées et dans le quotidien que subit Elaé, des mensonges pour couvrir ses
maux, pour soulager la conscience de ceux qui ne voient pas le mal qui rôde si prés d’eux. Jusqu’à
laisser aux adultes croire les histoires qu’ils s’inventent en observant le changement de
comportement et d’attitude d’Elaé . Pour enfin faire fi du silence de tout ceux qui savent, vouloir
hurler de toutes ses forces mais sans jamais être entendue. Les malheureuses tentatives silencieuses
qui hurlent « aidez moi, je vous en prie » mais qui en réalité sont plutôt comprises par un simple «
oups, c’est un accident ».
La lassitude de son quotidien, ses peurs et ses doutes,on vit chaque émotion plus intensément.
J’aurais aimé pouvoir traverser les pages et aller la serrer fort contre moi et lui dire que certaines
personnes voient et sont la pour elle, qu’elle doit cesser de se mentir et parler, affronter ses peurs,
que je suis la. Qu’à deux on est plus fort contre les harceleurs.
Certains vont harceler pour le plaisir, d’autres pour leurs cote de popularité, d’autres pour suivre le
mouvement par ce que c’est cool de faire partie d’une bande et puis il y a ceux comme Simon,
Simon que je vais vous laisser découvrir dans cette nouvelle.
Ce récit nous ouvre les yeux sur les avertissements que nous envoient ces jeunes, sur l’effet domino
que les jeunes ont entre eux, mais aussi sur la capacité du pardon et son pouvoir sur notre mental.
Je ne pensait pas pouvoir être autant touchée et émue sur 20 pages à peine, mais l’auteure a su
trouver les mots, a su partager avec exactitude ce que ressente les victimes, et c’est la gorge nouée
que j’imagine que l’auteure a du, un jour, faire face à toutes ces horreurs.
Une auteure a suivre dans le futur, car ses écrits promettent de nous faire vibrer.

 

ReadAlex

Laisser un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.