ReadAlex a lu Destinés de Lucie barnasson

Chronique
titre : destinés : un nouveau départ
nombre de pages : 465
auteur : @lucie barnasson
maison d’édition : @editions mots en flots

Résumé :
Lénia vit dans un monde où toute mélodie est interdite ? pire même, puisqu’elle y est considérée comme nocive ! La population vit donc depuis plus d’un siècle réfugiée sous des dômes insonorisés. Cependant, contrairement à ses semblables que cela n’a jamais empêchés de continuer à vivre normalement, la jeune adolescente se sent enfermée, prisonnière de cette vie tout autant que des dômes. Sa rencontre avec Tristan apporte enfin toute la lumière sur le mystère de ce mal-être, et Lénia découvre qui elle est vraiment. Mais qui est cette ombre mystérieuse et sombre qui semble la suivre jusque dans ses cauchemars ? Et quel terrible secret cache-t-elle sous sa cape au revers de sang ?

Mon avis :

je viens de terminer pour la seconde fois « Destinés », et je suis toujours autant charmée par la magie qui se dégage au fur et a mesure des pages.
La précision, c’est le maître mot de ce roman. Chaque détail compte mais il ne faut pas tomber dans les détails qui tuent le livre, un roman avec douze détails sur une ligne c’est gnan gnan et je zappe ! Mais ici ce n’est pas le cas, que ce soit pour poser les décors, les personnages et leurs caractères bien charismatiques, que ce soit pour la continuité de l’histoire… tout est parfaitement synchro et précis.
La musique, celle qui nous berce depuis notre plus tendre enfance, qui nous aide a surmonter nos chagrins mais qui a l’inverse nous plonge dans des fêtes inoubliables, ça vous parle ?
Eh bien a Lénia et Tristan non ! Car dans leurs univers la musique est interdite ! Les oiseaux ? On zappe.. la brise du vent sur les arbres ? On zappe, le chants d’église ? On zappe… les berceuses ? Je vous laisse deviner… et comment faire pour éviter tout ce bruit nuisible a leurs vies ? On installe un dôme au dessus de leur villes… imaginer du jour au lendemain plus d’air frais, pas de bruit de vents, ni d’oiseaux, ni d’avions dans les airs, bref tout ce qui caractérisent votre vie a l’extérieur .
Pour les habitants, la musique est nocif et leur procurent des douleurs physiques atroces. Donc le dôme est obligatoire . Mais Lénia est différente de tout les autres habitants et veux comprendre pourquoi.
A partir de ce moment on va suivre Lénia. Ses multitudes de rencontres, et ses nombreux apprentissages, ses combats… Les émotions, les rebondissements et les surprises seront au rendez vous. La plume fluide et parfaite de Lucie nous transporte dans cette dystopie digne des plus grandes histoires dystopiques que l’on connaît déjà sur grand écran. On est tenu en haleine tout au long de l’histoire et a aucun moment on ne essouffle de lire. Chaque personnage est bien pensée et a un rôle crucial a jouer. Je n’arrive pas a trouver quelque chose qui ne me plaît pas
De l’amour, de la haine, de la joie, de la tristesse, un torrents d’émotions pour vivre pleinement la lecture !
Un seul conseil … il faut absolument le tome 2 sous la main, car Lénia n’a pas fini de nous faire vibrer.

ReadAlex

Laisser un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.