Run My City Paris 2018

Run My City Paris 2018

Il y a quelques temps, Gérald, mon cher coach dont je vous ai déjà parlé dans un précédent article, me demande s’il peut nous accompagner lors de notre voyage à Paris ce week-end de Pentecôte car il y va aussi pour participer au Run My City, une course-découverte de la ville. Si ce n’était que cela !

Ma sœur participe aussi en couple à l’épreuve et Gérald me propose qu’on la fasse également en duo. Il me presse un peu pour nous inscrire car il a peur que les places partent très vite. Pour lui faire plaisir mais également car ce genre d’épreuve combinant sport et culture me plaît, j’accepte.

Run My City Paris 01

Quelques semaines plus tard, alors que la date fatidique approche, j’apprends par mon père que la distance est de 15km. Moi qui n’ai jamais couru plus de 10… et encore, il y a quelques temps ! J’ai un peu l’impression de m’être fait arnaquée mais Gérald me certifie qu’il ne savait pas que ce serait si long. Dois-je le croire ?

Nous sommes à Paris, la veille de l’épreuve. Le stress mont un peu et je cherche des excuses pour ne pas participer. Ou quelqu’un pour me remplacer. Ma nièce m’encourage gentiment en me signalant que demain je serai morte. En guise de punition je défie mon coach de nous accompagner à une après-midi shopping sur les Champs-Elysées. Chacun sa peine ! Il le fera de bon cœur en nous accompagnant dans certaines enseignes et en profitant du soleil pendant que nous arpentons les rayons d’autres.

Jour J. Je déjeune avec mon coach et j’essaie encore vite l’une ou l’autre excuse pour ne pas y aller mais il me rappelle gentiment qu’il a fait son après-midi… Nous partons alors à 4 sous le soleil vers le XIe arrondissement où est donné le départ. Heureusement que nous partons d’une vague assez tardive, ce qui nous permet d’être bine à notre aise.

Le « village » est installé sur la place devant l’hôtel de ville. Assez bien organisé, clair, on a de la place et on trouve facilement où nous devons nous rendre. On profite un peu du soleil, on dépose les affaires à la consigne, on passe aux toilettes (petit bémol sur le nombre disponible) et nous nous dirigeons vers le départ.

Vu que cette épreuve n’est pas chronométrée, nous sommes obligés de respecter le code de la route. Un feu rouge ? Chouette une pause pour récupérer !

Le premier lieu visité est le square de la Tour Saint-Jacques, vestige d’une ancienne église. Vient ensuite le Canopée Forum des Halles, centre commercial où nous rencontrons notre 1er Sephora. Je me réjouis à aller y faire un tour mais Gérald me rappelle gentiment que j’y suis allé hier et qu’aujourd’hui on court. Zut alors !

On longe la Mairie du 1er arrondissement et faisons le tour de son beffroi avant de rallier quelques rues plus loin le jardin du Palais Royal. Premier gros arrêt photo avec différentes poses sur les colonnes.

Après un petit tour dans le ravissant parc, on arpente à nouveau quelques rues afin de rejoindre l’Opéra Garnier. Pas question de courir, on profite du décor ! Et de l’air d’opéra diffusé dans le bâtiment qui de surcroît est vraiment splendides. Les paparazzis qui m’accompagnent continuent à prendre une série de photo.

 

Mairie du 9e arrondissement. Nous sommes approximativement au 5e kilomètre et un ravitaillement est mis à notre disposition. A la sortie, la boucle courte part vers la droite, la longue vers la gauche. Je suggère de prendre à droite mais mon coach ne veut pas. Quel rabat-joie celui-là !

La découverte suivante est la Cité de Trévise. Bâtiment assez ancien et chouette mais nous sommes un peu partagé sur la (trop) longue file due fort probablement au fait que ceux qui veuillent peuvent y faire quelques activités sportives extras.

Passage Briare, Fondation Dosne Thiers, Morning Coworking et tout cela en montant doucement mais sûrement vers Montmartre. On traverse la belle cité scolaire Jacques-Decour et on arrive au plus haut du parcours où mon coach me félicite car je n’ai pas marché dans les montées…

On arrive au Moulin Rouge. L’hôtel est tout près… Je propose à mes coéquipiers que je les y attends mais mon coach refuse une nouvelle fois. C’est vrai que le 9e kilomètre n’est pas loin et qu’on va redescendre. On entre dans le Moulin Rouge où l’on traverse la salle principale mais aussi différentes autres parties comme le Bar à Bulles avec une petite pause dans les canapés et sur terrasse extérieur, au pied du moulin. On ne s’imagine pas de la rue l’espace qui s’y trouve.

 

Comme visite suivante on fait un petit coucou aux sapeurs-pompiers de la Caserne Blanche… qui nous accueillent avec leur lance ! En deux secondes nous nous retrouvons détrempés jusqu’aux os ! Heureusement qu’il fait bon par contre les chaussures gorgées d’eau, c’est nettement moins agréable.

On fait un tour dans le Centre Paris Anim’ Tour Des Dames… Et hop ! Toute une série d’escalier en plus ! Comme si je n’assez avec mes 15 bornes ! ; – )

Voilà ! Je viens de battre mon record de longueur en course à pied ! Peu après le 11e on repassage à la mairie du 9e puis au Passage Jouffroy avant de rejoindre le Grand Rex… et sa magnifique salle ! On teste même ses sièges quelques instants.

Nous enchaînons ensuite avec le Square Emile Chautemps, le Square du Temple et les Jardins des Archives Nationales. Mon coach est aux petits soins avec moi, m’encourage, me demande si ça va…

Nous sommes de retour à l’arrière de l’Hôtel de Ville du XIe arrondissement. Ce sera notre dernière visite vu que nous nous baladons à l’intérieur de ce superbe bâtiment avant de ressortir sur la place du départ et passer la ligne d’arrivée… Je l’ai fait ! Mon coach avait raison en croyant à mes capacités de le faire et n’en déplaise à ma nièce, je ne suis pas morte !

On remet cela l’année prochaine ?

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.