Amélie Nothomb

Riquet à la Houppe

Prenez les personnages de Perrault, affublez-les de prénoms improbables, propulsez-les dans la modernité et vous obtiendrez le nouvel Amélie Nothomb. Ce n’est pas la première fois que l’auteur s’aventure dans l’adaptation d’un conte de fées. On se souvient de son « Barbe Bleue » qui, malgré une profusion quelque peu indigeste d’or et de champagne, parvenait, grâce à ses joutes verbales jubilatoires, à installer un certain trouble chez le lecteur. « Riquet à