UTTWB : sympathique petite course dans les venelles de Watermael-Boitsfort !

UTTWB : sympathique petite course dans les venelles de Watermael-Boitsfort !

Ce matin, j’ai participé à l’UTTWB: l’urban trail à Watermael-Boitsfort. Je vous fais toute suite part de mes impressions !

La course avait lieu à 10 h 30 du matin, ce qui est plutôt sympa quand on est sorti la veille. Bon, par contre, point de vue météo, pas de bol…après plusieurs jours de ciel bleu (pourtant rare) sur notre belle capitale, voilà qu’il pleut ! Heureusement pas trop, juste de quoi nous rafraîchir ! Le retrait des dossards se fait rapidement. Il n’y a pas grand monde qui participe aux 5 km et aux 10 km. En tout, on doit être moins de 200 participants. Tant mieux, c’est toujours un plaisir. J’aime bien ces petites courses à l’ambiance conviviale.

Le départ se fait sur piste d’athlétisme. Après un tour de stade, les coureurs s’élancent dans les rues de la commune. Et, Watermael ne déroge pas à la règle bruxelloise : ça monte…beaucoup ! Non seulement nous affrontons des côtes assez sévères mais, le parcours nous fait passer par de sympathiques venelles aux nombreux escaliers ! Je ne sais pas si c’est parce que j’ai grandi en appartement avec ascenseur (on peut toujours se trouver des excuses !), mais je suis nulle dans les escaliers…bref, je me rends vite compte qu’aujourd’hui ne marquera pas pour moi l’avènement d’un nouveau record perso ! Cela se confirmera dans la seconde moitié de la course. Bon, je sais, j’ai une petite tendance à la distraction mais là, j’ai carrément réussi à me perdre…avec un petit groupe de coureurs, nous ne voyons pas le repère tombé à terre et nous faisons un charmant petit détour de 400m. La poisse ! 200m en descente, 200 m en côte, quelle idée de s’infliger cela ! Bon, c’est raté aussi pour le classement ! Le moral de cette petite troupe d’égarés tombe un peu mais nous continuons tout de même à un rythme correct.

A part ce petit contretemps, la course se passe bien, les stewards nous protègent efficacement des voitures et nous invitent à courir principalement sur les trottoirs. Vu la météo en berne et la brocante organisée dans le quartier, nous n’aurons que de très maigres encouragements le long du parcours ! Pas grave, les bénévoles qui nous indiquent le chemin (et que j’écouterai avec beaucoup plus d’attention la prochaine fois !) nous encouragent, plein d’entrain !

Avant d’entamer une dernière côte fort peu sympathique, nous retournons dans le stade pour un dernier tour de piste. Je ne force pas. De toute façon, au point où j’en suis… autant ne pas trop me fatiguer ! L’arrivée à peine franchie, nous recevons un bon à échanger au bar contre une boisson. Très chouette ! Des vestiaires sont mis à disposition et on peut, sans file, récupérer son sac à la consigne. Très bonne organisation !

Bref, bonne ambiance, bonne organisation et chouette parcours bien que difficile. Que demander de plus ?

Si je rempile l’année prochaine ? Oui ! Sans hésiter…et sans me perdre, j’espère !